Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Expédition sur l'île des ténèbres

le Mer 22 Aoû - 19:22
Peu de temps après le passage d'une certaine personnalité à la guilde des mercenaires d'Argem, une missive portant le sceau de la guilde caractéristique ordres de mission de grande importance, fut envoyée à certains de ses membres expérimentés.

La quête qui y est décrite consiste à attaquer un culte de nécromanciens se cachant sur l'île des ténèbres dans le pays de Dagon, et dont les agissements jugés dangereux ne sont pas récents. En effet, parmi les destinataires choisis directement par le maître de guilde, se trouvent quelques aventuriers qui ont déjà eu à affronter dans le passé ce même groupuscule...

En plus d'éliminer la menace que représente ce culte, les mercenaires doivent aider le chevalier à récupérer une ancienne et puissante relique liée à Cyt, le kahaine de la non-vie. Le culte tenterait visiblement d'utiliser cet artefact pour accomplir un sombre et funeste rituel, menaçant la région voir même le continent entier.

La mission est précisée comme dangereuse, mais la récompense est à la hauteur : 10.000 pièces d'or par personne, et la moitié du butin de guerre trouvé sur place reviendra à la guilde.
Il est également noté que le commanditaire, à savoir Elias d'Endor, Diacre du culte de la Trinité, Saint d'Argem et Champion de la bataille d'Olori, participera en personne à la mission et supervisera l'expédition.
Enfin une dernière précision, originale et surprenante hormis pour ceux qui connaîtraient en personne le chevalier, spécifie que les volontaires ne doivent en aucun être nécrophobe ou avoir une rancune particulièrement farouche contre les morts-vivants...

Ceux qui, malgré cela, accepteraient la mission, sont priés de contacter le maître de guilde pour confirmer leur participation et afin qu'il leur fournisse la date et le lieu de rendez-vous.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Lun 27 Aoû - 14:55
Elle versa une autre louche de soupe dans l'écuelle en étain qu'on lui tendait, en prenant bien garde de ne rien renverser. Elle commençait à avoir le coup de main.

« M'dame Serra, j'peux aussi avoir du pain siouplait ? »

« Bien sûr. » répondit la prêtresse en souriant avant de lui tendre une miche de pain encore chaude.

Le jeune garçon lui sourit chaleureusement avant d'aller prendre place autour de la table avec les autres.
Cela faisait plusieurs semaines maintenant qu'elle aidait ce petit refuge qui offrait un lit et de la nourriture aux nécessiteux. Elle y passait désormais le plus clair de son temps, quand elle n'était pas en mission pour la guilde ou en train de prier au temple d'Akhrin. Elle se sentait pleine de contentement de pouvoir ainsi aider les gens et voir leurs sourires pleins de gratitude.

La jeune femme fut interrompue dans ses réflexions quand un messager de la Guilde des Mercenaires entra dans la pièce et s'approcha d'elle.

« Serra Valken ? »

« C'est moi. »

« Un message du chef de guilde. C'est urgent. »

Il lui remit une missive cachetée et s'éclipsa sans un mot de plus. La prêtresse examina le sceau en fronçant légèrement les sourcils. Il n'était pas courant et annonçait généralement du malheur, les missions ne prenant cette importance qu'une fois de nombreuses vies en jeu.
Serra s'isola un peu et décacheta la missive, qu'elle lu attentivement. Les titres du commanditaire lui imposèrent une seconde lecture. Un Saint ! Et pas n'importe lequel : Elias d'Endor, un des Envoyés qui avaient triomphé du Haut-Prêtre de Bévône.

Elle ne pu s'empêcher de se demander, cependant, pourquoi le Diacre de la Trinité avait besoin d'eux. Après sa brillante victoire, elle imaginait que ce culte avait du connaître un essor sans précédent. Et les croyants de la Trinité comptaient de nombreux Nécromanciens, Biomanciens et autres personnes capables de lutter efficacement contre les morts. Pourquoi faire appel à des Mercenaires alors que le Saint aurait sans doute pu monter cette expédition au sein de sa propre église ?
Elle se promit de lui poser la question si elle en avait l'occasion. Pour l'heure, Elias d'Endor cherchait des volontaires pour empêcher un culte de nécromanciens de menacer le pays. Elle ne pourrait pas rester assise à ne rien faire en sachant qu'une telle menace pesait sur le pays et qu'elle pouvait y faire quelque chose. C'était la raison-même pour laquelle elle avait rejoint la guilde : aider à sauver des vies.

La jeune femme fit disparaître la missive à l'intérieur de sa robe puis rejoignit le responsable du refuge.

« Je vais devoir m'absenter un moment. »

« Une mission ? » demanda le vieil homme bedonnant.

Elle acquiesça. L'homme la jaugea un moment. Il n'ignorait pas qu'elle travaillait pour la guilde des mercenaires et que ses missions n'étaient pas toujours sans danger. Il devinait à son air grave que cette fois, elle avait des chances de ne pas revenir. Il soupira et recommença à nettoyer sa marmite.

« Quand tu reviendras, passe chez le boulanger pour prendre ma commande. Ça fera plaisir aux enfants. »

Elle sourit. Il savait qu'elle serait absente longtemps et c'était sa manière à lui de lui signifier de revenir vite et entière. C'était un homme bien.

Serra quitta le refuge et retourna d'un pas rapide jusqu'à sa chambre au siège de la Guilde des Mercenaires d'Argem. Elle rédigea rapidement une note, qu'elle déposa au bureau des missions.


À l'attention du chef de guilde :



Bonjour Monsieur,


C'est avec honneur que j'accepte de participer à l'expédition de Saint Elias d'Endor en Dagon.
Je reste à votre disposition concernant les modalités de la mission et, bien entendu, à celle du commanditaire s'il souhaite nous rencontrer avant le départ.


Cordialement,


Serra Valken

avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Mar 28 Aoû - 13:04
Les couloirs de la Guilde étaient bien calmes. Ny’alotah ne s’était pas posée la question en revenant de Longétoile de savoir s’il s’agissait d’une période de vacances ou s’il s’agissait des conséquences de la dernière bataille d’Argem. Elle ne s’était pas posée davantage de question quand personne n’était venue la saluer à son retour. Elle avait défait machinalement ses paquetages avant de recevoir la visite de Violence, après quoi, elle avait entreprit de les refaire tout simplement.
Différemment cependant. Le prochain voyage qui l’attendait n’était pas exactement aussi serein et sage que le dernier. Elle n’aurait pas le plaisir de contempler inlassablement les paysages. Ce serait pour une affaire de plus grande importance.
De très haute importance.

« Capitaine Irkalla ? »

A la sortie de sa chambre, la faellen s’arrêta, ses oreilles dressées sur le haut de son crâne. Ça lui donnait un petit air supérieur, précieux. Elle le jaugea avec une certaine nonchalance, un sourire simple sur le visage alors qu’elle tenait fermement contre elle un livre épais doté d’une belle reliure couleur automne.

« Le Chef de la Guilde veut vous voir dans son bureau, il – »

« Dis-lui que je suis d’accord. »

Les yeux de Ny’alotah brillaient de malice, et son sourire était toujours accrochée à ses lèvres comme une lune accrochée au ciel. Rien ne semblait pouvoir l’y déloger, pas même l’idée de partir à Dagon.

« Mais… Capitaine Irkalla… ? »

La recrue ne comprenait plus rien. Il fit deux petits pas vers elle, mais la faellen s’était déjà retournée et avait repris son chemin, d’un pas lent, faisant balancer derrière elle une queue noire et fournie telle un plumeau.

« Je sais déjà, pour Dagon. Et j’irais. »

J’ai quelqu’un à retrouver, pensa la féline d’un air rêveur alors que ses iris opalescents observaient le vague un instant.
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Mar 25 Sep - 23:25
Deux semaines après l'envoi de la mission aux candidats choisis, la guilde avait organisé une rencontre en amont de l'expédition entre les volontaires et le commanditaire, sur la demande de ce dernier.

Elias d'Endor attendait dans une des salles de réunion de la guilde servant pour les discussions stratégiques visant à préparer les missions les plus importantes et parfois mêmes, secrètes. La pièce bénéficiait de nombreuses protections magiques afin d'éviter qu'une information confidentielle ne fuite.
La salle comptait un petit salon dans un coin avec des canapés et des fauteuils style baroque et entourant une table basse. Une grande table entourée de nombreuses chaises et bancs occupaient le centre de la pièce et la majorité de l'espace.
L'envoyé de la Trinité bavardait tranquillement avec le chef de guilde dans le coin salon en attendant les mercenaires qui avaient accepté sa requête. Un service à thé en porcelaine et de grande qualité était sur la table, et la téhière laissait échapper une discrète volute de fumée tout en embaumant la pièce d'un entêtant parfum exotique.

Le chevalier était en tenue de bataille, portant une cotte de maille que les mages pouvait identifier comme enchantée, et une cape visiblement commune mais finement tissée et arborant le symbole de la trinité. Une bague, enchantée elle aussi et finement ouvragée, ornait son annulaire gauche. Enfin, une épée trônait à sa ceinture. La lame était dissimulée dans son fourreau, mais rien que la garde et le pommeau démontraient un travail remarquable et exceptionnel, réalisé sans nul doute par un grand maître forgeron. Ceux dont l’œil est aiguisé pourront remarquer une mésange finement taillée dans le milieu de la garde. Cependant sa signification demeurait mystérieuse à tous ceux qui ne disposaient pas suffisamment de connaissances en théologie kahainique.
De manière étonnante, l'épée ne semblait pas enchantée... contrairement au service à thé.

La véritable nature d'Elias n'était pas vraiment un secret depuis qu'il était devenu une personnalité au sein d'Argem, suite à la bataille d'Olori et à l'acquisition de son statut de Saint. Cependant il était difficile de croire à première vue que l'homme qui se tenait là n'était plus tout à fait vivant, car rien ni dans son physique ni dans son attitude ne le laissait paraître, ce qui brisait l'image classique du zombie décérébré et à moitié décomposé. L'illusion était si parfaite qu'on pourrait se demander s'il ne s'agissait pas juste de vilaines rumeurs...
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Sam 29 Sep - 10:07
La prêtresse avançait d'un pas rapide dans les couloirs de la guilde. Se retenant de courir, elle ne pouvait s'empêcher de jeter des coups d’œils inquiets vers les rayons du soleil qui dardaient à l'intérieur du hall. Elle était en retard. Encore.
Même si elle faisait de son mieux, Serra avait parfois du mal à concilier sa vie à la guilde et le bénévolat. Ainsi, il n'était pas rare qu'elle soit en retard à un briefing de mission, comme ce jour-là. Et même si Saint Nostram se montrait patient, il lui avait déjà fait la remarque par le passé et elle ne voulait pas le décevoir encore.

Arrivée devant la porte de la salle de réunion, la prêtresse remit une mèche de cheveux bleu derrière son oreille et s'éclaircit la voix avant de toquer à la porte.
Elle pénétra timidement dans la pièce lorsqu'on l'y invita.

« Excusez-moi pour le retard… »

Elle eu un moment d'arrêt quand elle vit la personne en compagnie du chef de guilde, qui ne pouvait donc qu'être Saint Elias d'Endor, le commanditaire de la mission.
Il était radicalement différent de ce qu'elle avait imaginé. Elle ne l'avait jamais vu en personne avant ce jour et les histoires parlaient d'un chevalier en armure noire chevauchant un dragon d'ossements et capable de tenir tête aux meilleurs combattants de Bévône. Elle s'attendait à voir un individu plus imposant et surtout plus marqué par les combats que le séduisant visage qui s'était tourné vers elle.

Serra s'inclina rapidement, ses joues prenant une teinte rosée.

« Bonjour Saint Elias d'Endor, bonjour Saint Nostram.

Euh… Je suis Serra Valken, Prêtresse d'Akhrin et, euh… biomancienne de formation… et je vais vous accompagner durant cette mission.
»

La couleur de ses joues s'accentua encore alors qu'elle balbutiait les présentations.

Honteuse, elle s'approcha d'une chaise et attendit qu'on l'invite à s'asseoir. Elle préférait se taire pour l'instant et conserver ses questions pour plus tard, quand la gêne de son entrée se serait dissipée.
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Sam 29 Sep - 12:48
Elias se leva et sourit à l'arrivée de la prêtresse et devant son air gênée. S'inclinant et pliant légèrement le genoux, il lui adressa une révérence dans un cliquetis métallique et répondit avec un ton aimable :
"Bienvenue à vous, Dame Valken. Vous avez tout mon respect et ma gratitude pour avoir accepté ma requête. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas en retard, vous êtes même la première à être arrivée.
Venez donc vous joindre à nous."


Tout en terminant sa phrase, il fit quelques pas et se plaça à côté d'elle pour lui tirer la chaise et l'inviter à s'y asseoir, tout en conservant son sourire enjôleur : "Je vous en prie."

Puis il s'approcha de la table, et se tournant à nouveau vers elle tout en désignant d'une main la théière, lui demanda : "Pour patienter... souhaitez-vous nous accompagner dans la dégustation de cette infusion que j'ai préparée pour l'occasion ? Elle est composée de fruits et d'épices provenant du continent sauvage de Cytallid. Je vous le conseille fortement."

avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Sam 29 Sep - 23:31
« Merci… » répondit-elle en s'asseyant.

Issue d'une famille modeste, la prêtresse n'avait pas l'habitude d'être ainsi servie. Le fait de l'être par un Saint, qui plus est son employeur pour sa future mission, la mettait d'autant plus mal à l'aise. Elle fixa ses pieds en se tordant les mains d'un air gêné jusqu'à ce qu'Elias aborde le sujet du thé.
Serra sauta alors debout comme si une mouche l'avait piquée.

« Je vais m'en charger. Asseyez-vous, Saint d'Endor, je vous en prie. »

Résolue à ne pas laisser l'invité la servir plus longtemps de la sorte, la jeune femme contourna la table de réunion pour s'approcher du coin salon et de la théière qui s'y trouvait.
Elle s'arrêta une fois assez proche pour dénombrer les tasses.

« Excusez-moi, mais… Attendons-nous encore beaucoup de volontaires ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil.

La bienséance aurait voulu qu'elle laisse les deux Saints reprendre leur conversation sans les interrompre, mais le nombre réduit de tasses prévues l'inquiétait.
Si les tasses reflétaient le nombre de volontaires attendus, alors ils seraient bien peu. Ce qui n'était pas pour la rassurer, vu la sinistre réputation qu'avait la province de Dagon dans le reste d'Arlys.

Redoutant la réponse à sa question, elle reprit son geste pour s'emparer de la théière en priant pour entendre qu'elle n'était que la première d'une longue liste de mercenaires embauchés pour cette expédition.
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Dim 30 Sep - 13:51
La théière disparut de la table avant que la prêtresse ne puisse s'en saisir. Elias avait anticipé son geste et avait profité du moment d'interrogation de l'humaine pour la devancer.
Il la regarda tout en secouant négativement la tête avec un sourire amusé :
"Tututu... Vous n'avez pas à vous en occuper, Dame Valken. Vous êtes, d'une certaine manière, mon invitée, il est donc bien normal que je vous accueille comme il se doit. Et puis... c'est une question d'habitude, voir presque un loisir. Laissez donc moi faire, et rasseyez vous je vous prie."

Après s'être saisie d'une tasse et tout en la remplissant de l'infusion, il répondit à la question de la biomancienne :
" Non en effet, nous serons en petit effectif. Mais c'est ce que je souhaitais, car cette mission va requérir une certaine... discrétion. Mais j'en parlerai plus tard quand tous les volontaires seront présents."
Se tournant à nouveau vers elle, il continua avec un ton se voulant rassurant :
"Mais ne vous inquiétez pas, nous serons bien suffisamment. J'ai de plus, prévu quelques mesures pour compenser notre faible nombre."

Tout en se dirigeant vers la table pour y déposer la tasse pleine près de la place de Serra, il ajouta :
"Rassurez-vous : si, après cette réunion, vous continuez à nourrir de trop grands doutes quant à la réussite de cette mission, vous pourrez toujours refuser de m'accompagner. Ce serait parfaitement compréhensible, et je ne vous en tiendrais aucunement rigueur. Et puis... je m'en voudrais terriblement d'avoir forcé la main à une aussi charmante et agréable demoiselle," dit-il en accompagnant son compliment d'un clin d’œil charmeur.

Puis il enchaîna s'en attendre :
"Suite à ma discussion avec Saint Nostram, il semblerait qu'en plus de vos activités à la guilde, que vous soyez investie dans de nombreuses missions humanitaires ?"
Laissant échapper un soupir, il ajouta avec un air désolé : "Ah... Je suis presque jaloux que vous soyez affiliée à la religion d'Ahkrin. Le culte de la Trinité a actuellement grand besoin de fidèles aussi dévoués et impliqués... Surtout après l'état dans laquelle Valombreuse a été laissée suite à la guerre."
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Dim 30 Sep - 16:56
La jeune femme rougit à nouveau au compliment d'Elias et le remercia pour la tasse d'un signe de tête.

« Je me contente d'aider de mon mieux ceux qui n'ont pas autant de chance que moi.

Excusez mon audace mais, puisque vous parlez de vos fidèles… Pourquoi ne pas avoir monté cette expédition au sein de votre culte ? J'imagine que la Trinité compte de nombreux biomanciens et nécromanciens de talents dans ses rangs. Vous auriez amplement eu le personnel qualifié pour cette mission.
»

Réalisant que sa phrase pouvait donner l'impression qu'elle ne souhaitait pas collaborer avec le culte de la Trinité, Serra ajouta bien vite :

« En tout cas, vous pourrez compter sur ma présence. J'aiderai plus de gens en vous accompagnant qu'en restant ici. Et, avec vous à nos cotés, nous ne risquerons rien. »

Elle sourit à Elias avant de prendre une gorgée de l'infusion apportée par le chevalier.
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 28/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Dim 30 Sep - 19:35
On entendit toquer à la porte. Trois fois, séparées chacune de trois secondes avec autant de minutie que celle d'un horloger. Puis, la porte s'ouvrit finalement pour laisser apparaitre un homme dans l'embrasure. Il s'avança dans la pièce pour s'incliner devant cette noble assemblée de Saints et de mercenaires renommés. Il se présenta platement sous le nom de Phébus, humble professeur à l'Académie Blanche, suite à la requête effectuée par le Saint d'Endor auprès du Patriarche.

A bien le regarder, c'était un homme d'une trentaine d'années ni trop grand, ni trop petit. Son visage était d'un commun que l'on oubliait facilement ; sans être laid, il n'était pas beau pour autant. S'il ne souffrait pas d’embonpoint prononcé, sa carrure n'était pas celle d'un mercenaire chevronné. Plutôt celle d'un petit bourgeois peu habitué à l'exercice physique. Tout chez lui respirait une fade banalité. De ses cheveux bruns si quelconques à ses iris d'un gris terne, rien dans son allure ne le sortait du marasme de l'ordinaire. Rien chez lui ne relevait d'un signe distinctif singulier tant il devenait ardu de le remarquer. Il était si facile de ne pas le repérer au milieu d'une foule.
Ou de l'oublier, même tout près.
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Dim 30 Sep - 19:59
Ny’alotah avançait dans le couloir d’un pas calme et serein. Au bout du couloir, ses esprits suivaient l’homme rondouillard qui la devançait d’une trentaine de pas. Chacune étaient curieuses, d’autant plus qu’il empruntait le même chemin qu’elle. La faellen n’y faisait pour sa part pas attention. Elle souriait simplement quand Luxure s’avançait et commentait qu’il ferait bien l’affaire pour une nuit ou deux. Derrière, Gourmandise se plaignait déjà de mourir de faim en Dagon. Le voyage ravissait certains des esprits de l’Oracle, mais elles ne partageaient pas toutes le même idéal guerrier. Paresse se serait bien vu attendre encore un peu dans le bain précédemment pris...

Dans tous les cas, c’était Ny’alotah qui avait le dernier mot, et la capitaine de la guilde avançait derrière Phébus sans se faire remarquer. Elle s’arrêta devant la porte, attendit quelques secondes avant de finalement toquer et d’entrer à son tour.
Ses yeux nacrés se posèrent sur l’assemblée qu’elle voyait néanmoins distinctement grâce aux esprits qui remplissaient désormais la pièce.

« Bonjour à tous » la faellen eut un léger hochement de la tête, « je suis Ny’alotah, capitaine de la guilde des mercenaires, et je vous accompagnerais volontiers jusqu’en Dagon. »

Elle tourna son visage vers le vieil homme qui dirigeait la guilde depuis déjà quelques années.
Elle porta sa main sur son cœur et le salua plus respectueusement, d’une révérence plus appuyée.

« Saint Nostram... »

Une fois fait, elle se redressa et se mit à la droite de Phébus. Ses yeux se posèrent sur Serra qu’elle reconnut aisément et à qui elle adressa un sourire sincère.
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Mer 3 Oct - 20:31
"Oh, mais n'ayez pas peur de faire preuve d'audace, bien au contraire..." répondit le chevalier en la regardant droit dans les yeux, continuant son jeu de séduction dans lequel il semblait se complaire..
"De plus, c'est une question très pertinente. Pourquoi ne pas avoir faire appel à des fidèles de la Trinité ? Et bien, pour plusieurs raisons :
Déjà car notre culte est récent, et les croyances qu'il implique laisse les gens encore hésitants si ce n'est méfiants quant à nous, notamment concernant Cyt, le kahaine de la non-vie.
Deuxième car, parce que nous avons encore peu de fidèles, nous ne disposons pas de personnes suffisamment puissantes et expérimentées pour cette mission, ou du moins si elles existent elles ne se sont pas encore révélées à nous.
Et la troisième et dernière raison est parce que je souhaitais une certaine transparence par rapport à nos actions. Comme dit plus tôt, beaucoup sont encore méfiants et s'interrogent tant qu'à nos motivations. Recruter des mercenaires de la fameuse et réputée guilde d'Argem est un moyen de rassurer notre entourage à ce sujet. Et puis, de notre côté, faire appel à des individus expérimentés qui ont déjà fait leur preuve nous assure également de plus grandes chances de réussir. Enfin, si je n'avais pas fait cette demande, nous ne nous serions sans doute jamais rencontrés, Dame Valken. Et je-"

Elias fut interrompu dans son discours charmeur par les trois coups sur la porte, puis par l'entrée de Phébus.

Elias ne continua pas sa phrase, et se dirigea plutôt vers le nécromancien pour se présenter à lui et le saluer, avec toujours autant d'empathie, mais bien moins d'enthousiasme et de galanterie qu'avec la prêtresse.
"Salutations, professeur Phébus. Merci à vous d'être venu nous soutenir suite à ma requête. Remerciez également Saint Svenne de ma part la prochaine fois que vous le verrez. Mais je vous en prie, asseyez-vous. Nous attendons encore la dernière volontaire. Souhaitez-vous un thé également ?"

Avant que le professeur n'ai pu répondre, l'oracle suivit. Elias s'exclama à son entrée et se dirigeant vers elle pour lui faire une révérence, retrouvant le même enthousiasme et le même sourire charmeur dont il faisait preuve avec Serra :
"Ah, chère Nyalotah ! C'est un plaisir immense de vous revoir. Puis, en prenant un air faussement dramatique, ajouta : Notre dernière rencontre a été si brève... Mon cœur a bien failli battre à nouveau en voyant votre nom apparaître sur la liste des volontaires."
Avec un clin d'oeil complice, il dit : "Mais bon, après tout nous partageons une fois de plus un objectif commun, n'est-ce pas ?

Enfin, montrant la théière, il demanda avec innocence : Un thé ?
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 13/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

le Sam 6 Oct - 22:24
La féline eut un petit rire en entendant le mort-vivant s’exclamait de la sorte.
Malgré que ses prunelles soient opalescentes, il y avait sur son visage un air presque... moqueur et malicieux. Un petit brin narquois. Les esprits disparurent de la pièce au moment même où il proposait un thé, s’évaporant pour ne laisser Ny’alotah qu’à ses choix personnels.

« Non merci » répondit-elle d’un ton poli, ses canines dépassant légèrement sur ses lèvres claires, « vous n’avez sans doute plus ses désagréments, Saint Elias, mais le voyage sera long jusqu’à Dagon et je crains qu’on est peu le temps de s’arrêter en cours de route pour satisfaire à des besoins primitifs... »

Bien sûr, elle parlait des bienfaits diurétiques du thé qui s’apparentait à ça à la bière et aux grains de café brassés dans certaines échoppes.

« J’adorerais que vous vous... étendiez... » répondit-elle sur un ton un peu plus suave, joueur, « ... sur le plan que vous devez déjà avoir réfléchi en long et en travers. »

Ny’alotah pencha légèrement la tête sur le côté, un sourire accroché à son joli minois.
Contenu sponsorisé

Re: Expédition sur l'île des ténèbres

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum